ACCUEIL / ECONOMIE / TERRORISME: Quels impacts sur l’économie africaine ?

TERRORISME: Quels impacts sur l’économie africaine ?

Le musée du Bardos à Tunis, celle de l’hôtel Radisson de Bamako, l’université de Garissa au Kenya…Les groupes terroristes multiplient les attaques et sèment le chaos en Afrique.

Une situation qui pèse sur le développement des pays africains. En Afrique de l’ouest, malgré une croissance évaluée entre 5 et 8 % pour l’année 2015, les risques d’un ralentissement ne sont pas à écarter. Pour contrer la menace terroriste, le président en exercice de la CEDEAO (la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest), prévoit de durcir la politique de libre circulation des biens et des personnes pour mieux contrôler les allées et venues des terroristes dans la sous-région.

« Mais il ne faut pas que le terrorisme amène les états à s’enfermer sur eux-même (…)en remettant en cause les leviers nécessaires au développement des économies africaines » souligne l’économiste Samuel Mathey. Dans cette vidéo, Samuel Mathey milite pour une restauration des services militaires et civiques dans les programmes des écoles africaines. Il prône également le soutien à l’entreprenariat dans les secteurs des societés de protection , de l’innovation et des nouvelles technologies de l’information et des télécommunications.

Rappelons qu’en 2015, environ 300 attentats on été commis à l’échelle planétaire, dont près du tiers sur le continent africain.

FLORE ONISSAH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *