ACCUEIL / ECONOMIE / Les 3 Africaines les plus puissantes du monde en 2015

Les 3 Africaines les plus puissantes du monde en 2015

Ce mardi 26 mai, le magazine Forbes a dévoilé le classement des femmes les plus puissantes du monde.

Au-delà des personnalités habituelles comme Angela Merkel (encore numéro 1), Michelle Obama (numéro 10), Oprah Winfrey (numéro 12), trois Africaines figurent dans l’édition 2015.

640px-Okonjo-Iweala,_Ngozi_(2008_portrait)

Ngozi Okonjo-Iweala, 61 ans, femme africaine la plus puissante.

Diplômée de Harvard et du Massachusetts Institute of Technology (MIT), aux États-Unis, Ngozi Okonjo-Iweala occupe le 48è rang à l’échelle mondiale. Très appréciée à l’international pour sa rigueur et sa détermination, la ministre nigériane des Finances a passé plus de vingt ans dans les couloirs de la Banque mondiale. En tant que ministre des Finances de son pays, elle a restauré les comptes de l’État, relancé la croissance et renégocié la dette du pays. On la surnomme la « dame de fer ».

Folorunsho Alakij, 64 ans, femme d’affaires nigériane (87e place au classement mondial)

Folorunsho Alakij a toujours vécu dans un milieu où l’argent n’était pas un problème. elle est la femme la plus riche du Nigéria avec une fortune personnelle estimée par le magazine panafricain Ventures Africa à 3,2 milliards de dollars. La femme d’affaires détrône l’animatrice américaine Oprah Winfrey de son titre de femme noire la plus riche du monde. Folorunsho Alakija doit sa fortune au pétrole. Sa société Famfa oil Limited qu’elle a créée en 1993 est une mine d’or. Cette entreprise possède 60% de parts d’OML 127, un gisement pétrolier offshore qui produit près de 200 000 barils d’or noir quotidiennement. Avant de faire fortune dans l’industrie pétrolière, Folorunsho Alakija a commencé dans un tout autre domaine : l’industrie de la mode

La troisième africaine figurant dans le classement est la présidente du Liberia, Ellen Johnson-Sirleaf, qui a reçu en 2011 le prix Nobel de la paix en 2011.

Le Magazine économique américain Forbes aime particulièrement ses compatriotes : 57 Américaines figurent dans ce top 100. Mieux, 10 d’entre elles trustent les 14 premières places.

FLORE ONISSAH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *